Le Château du Haut-Koenigsbourg est un château fort médiéval, dont la construction débute à la fin du XIIème siècle.

Il se dresse sur la commune d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin.

Son état remarquable est dû à d’importants travaux de restauration entamés sous le règne de Guillaume II, après de profonds remaniements au XVème siècle.

Le château est situé à 12 kilomètres à l’ouest de Sélestat, d’où on peut l’apercevoir, et à une altitude de 757m.

Le nom de Haut-Koenigsbourg est l’adaptation du nom allemand “Hochkönigsburg” qui signifie “Haut Château du Roi”.

 

Le château du Haut-Koenigsbourg est situé à 26 km au nord de Colmar, 55 km au sud de Strasbourg et 12 km à l’ouest de Sélestat. Autoroute A35 sortie 17 via Kintzheim ou 18 via Saint-Hippolyte. N59 via Lièpvre.

 

 

 

Vue 360°:

Vue 360° du Château du Haut-Koenigsbourg

Galerie photos du Château du Haut-Koenigsbourg:

Informations pratiques :

Adresse et contact:

Château du Haut-Koenigsbourg

67600 Orschwiller, Alsace, France

Téléphone : +33 (0)3 69 33 25 00

Fax : + 33 (0)3 69 33 25 01

Site web: https://www.haut-koenigsbourg.fr/fr/

Que visiter à proximité…

La Volerie des Aigles: La Volerie des Aigles

Liens:

Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_Haut-K%C5%93nigsbourg

Visit Alsace; https://www.visit.alsace/269000048-chateau-du-haut-koenigsbourg/

En savoir plus sur le Château du Haut-Koenigsbourg…

Erigé au 12e siècle, le château du Haut-Koenigsbourg a été pendant des siècles le témoin de conflits et de rivalités entre seigneurs, rois et empereurs.
S’y sont succédé d’illustres propriétaires qui en ont marqué l’histoire, et de nombreux événements qui en ont modifié la physionomie…
Passer la haute porte du Haut-Koenigsbourg, c’est plonger dans l’univers du Moyen Âge.
De la cour basse – avec son auberge, sa forge et son moulin – jusqu’aux escaliers en colimaçon qui mènent aux appartements meublés du seigneur, découvrez une architecture, un mobilier … mais aussi toute une atmosphère chargée d’histoire.
Pont-levis, salle d’armes, donjon et canons rappellent à chaque instant la vocation de cette forteresse de montagne construite par une famille impériale germanique au 12e siècle qui fut par la suite assiégée, détruite et pillée.
Abandonné après 1633, ce château fort prestigieux est offert en 1899 par la ville de Sélestat à Guillaume II de Hohenzollern. Lui qui rêve de ressusciter l’ancien empire germanique, va assouvir sa passion du Moyen Âge en confiant la restauration du château du Haut-Koenigsbourg à l’architecte Bodo Ebhardt, spécialiste de la fortification médiévale.
Au début du 20e siècle, la dimension politique de ce grand chantier doit légitimer la toute jeune dynastie impériale des Hohenzollern et affirmer aux yeux du monde la puissance du nouvel empire.
Aujourd’hui, on admire davantage l’aspect pédagogique de cette restauration, qui sans être incontestable, est la plupart du temps vraisemblable.
Ainsi restauré, et ce pour le plus grand bonheur des amateurs de châteaux forts, le Haut-Koenigsbourg propose une vision remarquable de ce qu’était une forteresse de montagne au 15e siècle en Alsace.
Depuis la plate-forme d’artillerie également appelée Grand Bastion, ce monument d’exception à la silhouette caractéristique, offre un panorama unique sur la plaine d’Alsace, les Vosges, la Forêt Noire, et par temps clair… les sommets enneigés des Alpes !
Elément majeur du patrimoine d’Alsace, témoin d’une histoire européenne, le château du Haut-Koenigsbourg permet aujourd’hui à des publics très divers de se familiariser avec l’architecture castrale, le Moyen Âge et la restauration du début du 20e siècle à travers un large choix de visites, d’activités et d’événements.
La visite du château du Haut-Koenigsbourg est un point d’orgue inoubliable de tout séjour en Alsace, d’autant que sa situation géographique – au centre de l’Alsace – et les infrastructures touristiques à proximité permettent de l’intégrer facilement à un itinéraire plus complet.
Ce n’est pas un hasard si le château compte parmi les monuments les plus visités en France et accueille chaque année plus d’un demi-million de visiteurs !

Les habitations et le donjon

Le domaine du château fort épouse la forme de l’éperon rocheux sur lequel il est construit : ses enceintes entourent un terrain qui s’étend sur 270 m de long pour 40 m de largeur en moyenne.
Au centre des murailles, les habitations et le donjon. L’entrée se fait par la cour basse. Celle-ci comprend une auberge, une fontaine, une forge… De là, un pont-levis précédé de marches donne sur la cour intérieure. Un escalier hexagonal y a été restauré au début du 20e siècle ; il dessert l’étage et les habitations.
Avec ses 62 mètres de hauteur, le donjon domine la plaine aux alentours.

Le grand bastion

A l’ouest, via le jardin supérieur, deux pont-levis mènent au grand bastion. Ce bâtiment médiéval défensif est flanqué de deux tours d’où l’on peut observer la plaine d’Alsace et les Vosges.