Le château de Gombervaux est un château du XIVᵉ siècle situé près de Vaucouleurs dans la Meuse. Cette maison forte, dont il ne subsiste guère que la façade, était dotée de quatre tours d’angle et d’un altier donjon-porche à créneaux.

Selon la légende, le premier château de Gombervaux serait l’oeuvre des quatre fils Aymon, héros ardennais, puis un pavillon de chasse de Charlemagne.

De 1335 à 1341, Vaucouleurs passe sous la dépendance directe du roi de France.

En 1338,  le roi Philippe VI de Valois accorde le fief de Gombervaux à son fidèle chevalier Geoffroy de Nancy ; celui-ci construit le château actuel, qui devient poste-frontière avec la Lorraine, vassale du Saint-Empire germanique.

Geoffroy de Nancy est châtelain de Vaucouleurs, conseiller du roi et bailli de Chaumont. En 1351, coupable de multiples exactions, il perd ses fonctions et voit ses biens confisqués ; il récupère Gombervaux en 1356, mais n’exerce plus de charge officielle. En 1363, le comte Henri de Vaudémont, aidé de soldats anglais, assiège le château de Gombervaux pendant six jours.

1367 voit  le traité de Vaucouleurs entre Charles V et les ducs de Lorraine et de Bar ;

le roi, accompagné de Du Guesclin, donne à Gombervaux un fastueux banquet préparé par Taillevent.

En 1431, Jean de Gombervaux, petit-fils de Geoffroy de Nancy, est tué à la bataille de Bulgnéville opposant René d’Anjou et Antoine de Vaudémont, qui se disputent le duché de Lorraine

En 1570, Jean des Salles, seigneur de Gombervaux, converti au protestantisme, perd sa charge de capitaine de Vaucouleurs ; il la retrouve en 1573 après l’édit de pacification.

EN 1617, les grands seigneurs du royaume se soulèvent contre Marie de Médicis et son favori Concini ; occupé par des insurgés, le château de Gombervaux est libéré par les Valcolorois après treize jours de siège.

Noius sommes en 1639. Pendant la guerre de Trente Ans, la France envisage de détruire

le château de Gombervaux afin qu’il ne tombe pas aux mains du duc de Lorraine, allié de l’Autriche

En 1660, pour récompenser Gabriel de Myon, seigneur de Gombervaux, de ses loyaux services dans l’armée, Louis XIV érige le domaine en baronnie.

En 1769, le seigneur de Mailliart s’installe au nouveau château de Tusey et loue Gombervaux à des cultivateurs.

EN 1843, la vieille forteresse, vendue à des propriétaires terriens, est partiellement utilisée comme carrière de pierres.

En 1994, le site de Gombervaux est classé au titre des Monuments Historiques.

GALERIE PHOTOS:

VUE 360°

Vue aérienne du château de Gombervaux

LIENS:

Château de Gombervaux: https://www.gombervaux.fr/