Le lac de la Maix est un lac naturel de formation glaciaire, situé dans le massif du Donon, sur le territoire de la commune de Vexaincourt (Vosges).

Sur ses rives se dresse une chapelle bâtie sur les ruines d’un ermitage construit en 1070.

Un sarcophage de pierre côtoie la chapelle, on ignore totalement son origine.

À l’époque celtique, le site fut probablement un lieu de culte et de pèlerinage. Au XIème siècle, un ermitage y fut fondé.

Le lac de la Maix, situé à une altitude de 678m a une superficie de 1,6 hectare. Sa profondeur maximale est de 15 mètres.

 

Caractéristiques principales:

  • Altitude: 678m
  • Superficie: 1,6 hectares
  • Profondeur: 15m

 

Vie aérienne du Lac de la Maix

Vue 360°:

 

Les légendes du lac de Maix:

Le Diable Violoneux :

Légende la plus connue en ces temps reculés, un pré verdoyant se trouvait à cet endroit, et la jeunesse villageoise y venait pour danser les dimanches. Un jour, arriva un musicien qui joua des airs étranges et séducteurs, de sorte que la foi des jeunes fut détournée par la musique et manquèrent les offices divins. En punition, le pré fut englouti avec tous les jeunes gens. Ainsi serait né le lac, et on entend parfois encore des lamentations sortir des profondeurs.

 

Les enfants morts nés :

La Vierge Noire de la Maix avait le pouvoir de rendre un instant la vie aux enfants mort nés. Aussi les apportait-on au plus vite à la Chapelle pour les baptiser. AU XVIIIème siècle, l’Autorité Ecclésiastique intervint, rappelant aux populations, dit l’Abbé Dom Calmet, qu’il était défendu de baptiser les morts et que cette coutume n’était qu’une tromperie.

 

Le Monstre :

Dans les années 50, le Lac de la Maix fit parler de lui. On racontait qu’un monstre semblable à celui du « Loch Ness » avait pris pour demeure le centre du Lac, apparaissant à certains moments. Le coup était bien monté et le subterfuge marcha pendant des mois.

Une autre légende peu connue est celle du « Seigneur de la Maix »